« cours

Halloween

Comment se célèbre Halloween et quelles sont les origines de cette fête?

Dimanche c’est Halloween et tout le monde connaît cette fête. Les enfants sont tout d’abord déguisés avec des costumes effrayants de fantômes, de diables, de sorcières ou de vampires. Puis, en groupe, ils parcourent les rues de la ville et vont aux portes des maisons pour réclamer des bonbons. Cette tradition s’appelle « trick or treating » , ce qui signifie une gourmandise ou je te jette un sort. Et gare à celui qui ne donne rien car ces petites sorcières et diablotins ont plus d’un tour dans leurs sacs : savonner les fenêtres, écrire sur les murs, appuyer sur la sonnette par exemple. Cette tradition est devenue très populaire. En angleterre elle dérive d’une autre tradition, la ‘ Mischief Night’. C’est une nuit où les enfants ne font pas de cours d’anglais mais ont le droit de faire ce qu’ils veulent puisqu’il n’y a pas de règles. Elle est célébrée la vieille d’Halloween, soit le 30 octobre.

Nous connaissons donc Halloween sous cet angle mais d’où vient réellement cette tradition ?

Halloween est arrivée en Amérique avec l’immigration irlandaise massive de 1840, elle a des origines païennes. Autrefois c’était une fête celte en l’honneur de Samai le dieu des morts et une fête romaine en l’honneur de Pomona, déesse des fruits et des arbres. C’est de là que proviennent les couleurs d’Halloween qui sont le orange et le noir, représentant respectivement la moisson et la mort. Dans le monde celte, la nuit du 31 octobre au 1er novembre était le début de la nouvelle année et représentait une fête importante. La célébration de Samain a été appelée fête d’Halloween après l’introduction en France de la célébration religieuse de la Toussaint en 835.  Le terme Halloween ou Hallowe’en  est d’origine anglaise. C’est en effet une abréviation de Allhallow-even c’est à dire eve of All Saints : la veille de la Toussaint. L’anglais à deux termes qui évoquent la Toussaint : All Saint’s Day, d’origine française et All Hallows’ Day, d’origine germanique. Cette tradition est très différente de notre ‘fête des morts’.

La coutume de se déguiser en fantôme et de creuser des citrouilles vient également des celtes. Ceux-ci s’habillaient de façon effrayante autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, afin que les démons les prennent pour d’autres démons et les laissent en paix. Pour ce qui est de la citrouille les Anglais et les Irlandais  creusaient des betteraves, des pommes de terre et des navets  pour confectionner des lanternes. Cette coutume à gagné les États-Unis où les habitants ont utilisé la citrouille et celle-ci c’est ensuite démocratiser. Tout ceci était un moyen pour se souvenir de ceux qui étaient morts et pour se protéger des esprits maléfiques.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!