« cours

Guy Fawkes Night

Guy Fawkes Night est aussi appellée Bonfire Night ou Fireworks Night ce qui signifie « la nuit des feux de joie » ou « des feux d’artifices ».

L’origine de cette fête remonte au XVIIème siècle quand Guy Fawkes (catholique) et ses alliés ont essayé de faire exploser le Parlement alors que le roi Jacques Ier était à l’intérieur de celui-ci. Ces conspirateurs étaient en désaccord avec sa politique en ce qui concernait les Protestants. Heureusement pour le Roi la ‘Conspiration des Poudres’ a été découverte avant que tout explose. Le petit groupe de Catholiques a été exécuté pour trahison.

Désormais on célèbre cette fête le 5 novembre en faisant des feux d’artifices et des feux de joie. On place l’effigie de Guy Fawkes au-dessus du bûcher. Les effigies sont préparés par les enfants lors de concours organisés entre les différentes écoles, et la marionnette sélectionnée est brulée en tant que symbole, au nom de la ville.

Au cours de la soirée les enfants demandent « A penny for the guy », pour qu’on leur donne un peu d’argent pour leur création.

On prépare des plats tradionnels tel que les « wrapped potatoes » qui sont des pommes de terre cuites dans de l’aluminium ; « the Parkin Cake » qui est un gâteau de flocons d’avoine, de sirop et de mélasse.

 


Voici la chanson populaire de la nuit de Guy Fawkes :

 

Remember, remember the fifth of November,

Gunpowder Treason and Plot,

I see no reason why the gunpowder treason

should ever be forgot.

Souvenez-vous, souvenez-vous du cinq novembre,

Poudre à canon, trahison et conspiration

Je ne vois aucune raison de jamais oublier

La trahison des poudres.


 

Guy Fawkes, Guy Fawkes,’twas his intent

To blow up the King and the Parliament.

Three score barrels of powder below,

Poor old England to overthrow:

By God’s providence he was catch’d

With a dark lantern and burning match.

Holloa boys, holloa boys, make the bells ring.

Holloa boys, holloa boys, God save the King!

Hip hip hoorah!

Guy Fawkes, Guy Fawkes, avait l’intention

De faire sauter le Roi et le Parlement.

Soixante barils de poudre dessous

Pour renverser la vieille Angleterre.

La Providence divine a voulu qu’il ait été attrapé

Avec une lanterne sourde et une allumette enflammée.

Holà garçons, holà garçons, sonnez les cloches.

Holà garçons, holà garçons, Dieu sauve le Roi !

Hip hip hip hourra!


 

A penny loaf to feed the Pope.

A farthing o’ cheese to choke him.

A pint of beer to rinse it down.

A faggot of sticks to burn him.

Burn him in a tub of tar.

Burn him like a blazing star.

Burn his body from his head.

Un sou de pain pour nourrir le pape.

Une obole de fromage pour l’étouffer.

Une pinte de bière pour le tremper.

Un fagot de brindilles pour le brûler.

Brûlez-le dans un bain de goudron.

Brûlez-le comme une étoile filante.

Brûlez-le de la tête aux pieds.

 

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!