« cours

Le comparatif

Dans cet article, nous allons évoquer le comparatif qui se traduisent en français par « je suis moins grand que » « je suis plus fort que » ou « je suis aussi beau que »

LA CONSTRUCTION

En règle générale, il suffit de rajouter -er à chaque terminaison d’adjectifs. Cette règle ne marche qu’avec les adjectifs d’une et deux syllabes. Pour les adjectifs à deux syllabes, la dernière lettre doit être un « y ». Attention à la consonne qui peut se doubler !

Quelques exemples :

Une syllabe : long devient longer / cheap devient cheaper / fat devient fatter
Deux syllabes : happy devient happier / funny devient funnier (le y devient i)

Il existe des exceptions avec les adjectifs à deux syllabes comme quiet ou clever où les deux façons sont possibles : quieter ou more quiet.

Quand les adjectifs ont deux syllabes (sans de terminaison par y) et plus, cette fois-ici, on rajoute more devant l’adjectif.

Quelques exemples :

Deux syllabes : pleasant devient more pleasant / bored devient more bored
Trois syllabes : comfortable devient more comfortable

L’UTILISATION

Comme indiqué plus haut dans l’article, il y a trois types de comparatifs.

Le comparatif de supériorité

Le terme de comparaison entre les deux entités est THAN.
Willy is stronger than Stefan (Willy est plus fort que Stefan)
A sofa is more comfortable than a chair (un sofa est plus confortable qu’une chaise)

Le comparatif d’égalité

Le terme de comparaison entre les deux entités est AS (adjectif) AS. Dans cette forme-là, on prend l’adjectif « brut »
Languages are as difficult as sciences (les langues sont aussi difficiles que les sciences)

Le comparatif d’infériorité

Il y a deux termes à utiliser : LESS (adjectif) THAN. On prend également l’adjectif « brut »
Listening is less easy than speaking (écouter est moins facile que parler)

LES EXCEPTIONS

Good => better / bad => worse / far => farther

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!