Le niveau d’anglais des Français

Le niveau d’anglais des Français

Depuis 2011, les organismes d’enseignement linguistique tentent de classer les pays par le niveau de compétences en anglais chez les adultes. Les résultats de la 7ème édition qui a analysé l’anglais d’un million de personnes viennent de sortir. La France affiche toujours une « maîtrise moyenne » de la langue anglaise, en se classant à la 32ème position sur 80 pays non anglophones.
Même si le résultat traduit un très léger progrès pour la maîtrise de l’anglais, la France occupe  l’avant-dernière place en Europe, juste avant l’Italie. L’Hexagone est devancé par des pays où le système éducatif reste assez peu performant (les Philippines, le Portugal, la Hongrie, la Roumanie, l’Inde). Il faut préciser que les Français ne rencontrent pas de difficulté pour suivre une réunion en anglais, pour comprendre des textes basiques ou pour écrire des e-mails. Les compétences en anglais encore trop faibles constituent un obstacle pour la négociation d’un contrat ou pour la réalisation d’une présentation en public.
En ce qui concerne le niveau de compétences par région, la région Centre-Val-de-Loire, la Nouvelle Aquitaine et la Normandie affichent un niveau d’anglais faible. Si on observe le classement par villes, Lille serait la métropole où on parle le mieux anglais, suivie de près par Bordeaux, Toulouse et Paris. 
 
Les causes de la faible maîtrise de l’anglais en France

  • L’anglais est une langue difficile pour les Français ayant très peu de proximité lexicale.
  • Des systèmes phonologiques très éloignés.
  • Des méthodes d’apprentissage ne s’appuyant sur le développement des compétences communicationnelles.
  • Une faible exposition des Français à l’anglais dans la vie quotidienne.

 
Près de la moitié des Français déclarent étudier l’anglais pour des raisons professionnelles, un quart pour voyager et se faire comprendre à l’étranger et 20% dans le cadre de leurs études.